Aimeriez-vous passer votre temps à vous gratter ? Bien sûr que non ! C’est la même chose pour votre chat qui se sent forcément plus à l’aise lorsqu’il est débarrassé des puces ou des tiques qui sont toujours un véritable calvaire pour un animal. Le collier antiparasitaire est probablement l’une des meilleures solutions. Je vous explique ici comment il fonctionne, et comment choisir ce collier pour vos amis à poils. Je vous propose surtout de découvrir immédiatement le collier anti-puces le plus efficace du marché, et le plus agréable pour votre matou.

Le top des colliers antiparasitaires

Collier antiparasitaire Seresto de chez Bayer

collier pas cher antipuceIl est à la fois utile pour la prévention de parasites et de certaines maladies, mais aussi dans le traitement d’une infestation par les puces, les poux ou les tiques. Il est actif pendant 7 à 8 mois environ chez le chat et il protège l’animal ainsi que son environnement immédiat, contre le développement de larves de puce.

Ce collier Seresto de chez Bayer vient aussi à bout des tiques en tous genre ainsi que de leurs larves. En revanche, elles ne tombent pas seule et il faut donc les chercher pour les retirer manuellement. Il peut être utilisé chez les chats à partir de 10 semaines. Avant ça, il peut être dangereux pour les chatons. Il faut donc le retirer du coup d’une chatte qui attend des petits ou qui vient de donner naissance.

La mise en place est très simple. Il suffit de retirer le collier de son sachet protecteur, d’enlever les languettes de fixation à l’intérieur du collier, de le placer autour du cou de votre animal et de l’ajuster à ce dernier. Attention, il ne doit pas être trop serré, ni trop lâche. Il faut pouvoir passer deux doigts entre le collier et la peau du cou de votre animal. Il ne reste alors plus qu’à découper la longueur de collier superflue après la deuxième boucle de fixation.

Ce collier va venir à bout des larves de puces ou de tiques dans tous les coins de la maison où votre chat à l’habitude de rester, et notamment dans son arbre à chat. Il est sûr, puisque les principes actifs sont libérés à faible dose. On ne rencontre pas non plus de problèmes d’odeur comme c’est le cas parfois avec certains modèles concurrents. Ce collier est parfaitement inodore.

À quoi ça sert un collier antiparasitaire ?

C’est un moyen simple et très efficace de protéger votre compagnon à quatre pattes contre les insectes et parasites qui apprécient particulièrement de faire leur vie dans le pelage de votre animal. Il a donc pour but d’éloigner les puces et les tiques de votre chat, mais également de son environnement.

C’est une protection pour éviter que les insectes n’arrivent sur lui ou ne souhaitent pas rester. En revanche, si votre animal de compagnie est déjà envahi de petites bêtes en tous genre, alors il sera nécessaire d’utiliser d’abord quelques shampoings spéciaux prévus pour traiter ce genre de situations.

Avec un collier antiparasitaire, on fait donc fuir les parasites, mais on tue également les larves de ces derniers. Généralement, ils tomberont tout seuls lorsque votre chat fera sa toilette ou s’activera en jouant ou en chassant. Cependant, il est évidemment conseillé de brosser votre animal régulièrement au peigne fin pour s’assurer qu’il n’en reste pas.

Comment fonctionne ce type de protection ?

Le collier se place évidemment autour du cou de l’animal. Ils s’adaptent en principe à toutes les tailles et tous les poids sans aucun problème. La mise en place est généralement très simple, il faut ajuster le collier et découper à l’aide d’un ciseau le surplus de bandelette pour que le chat ne puisse pas tirer dessus ou mordiller le collier.

Une fois en place, le collier va agir pendant plusieurs mois. Il est conseillé de placer un nouveau collier à son animal avant le début du printemps, et avant le début de l’autonome. Il restera en place alors 5 ou 6 mois et diffusera toujours son répulsif. Ils résistent à l’eau et donc il n’y a pas de problème en cas de plus ou pour le bain de votre chat. Nul besoin de retirer le collier à chaque fois.

Il faut évidemment lire correctement la notice, certains colliers ne sont par exemple pas adaptés à des chattes qui attendent des bébés, ou pour certaines races ayant une peau plus sensible. Les premières semaines, il faut contrôler chaque jour que des rougeurs ou des allergies n’apparaissent pas. Dans ce cas, où même si votre animal se gratte sans arrêt au niveau du collier, il faut retirer cet antiparasitaire et consulter un vétérinaire.

collier antipuce pas cher

Quelles sont les molécules que l’on trouve dans les colliers anti-puces ?

Il y a différentes molécules qui peuvent être utilisées pour le traitement antiparasitaire d’un animal de compagnie. La Dympilate est probablement la plus courante. Il s’agit d’un insecticide puissant qui se répand sur l’ensemble du corps de l’animal efficacement.

La fluméthrine et la deltaméthrine sont également répandues. Ces dernières contiennent de l’imidaclopride qui est un pesticide. Il y a donc plusieurs solutions et en cas d’échec avec un produit, ou d’une allergie sur l’animal, on peut évidemment essayer un collier comprenant une autre molécule.

Les résultats sont-ils bons ?

C’est immédiat. Si habituellement votre chat revenait avec des puces à chaque fois qu’il partait courir dans les hautes herbes, désormais les parasites le fuiront comme la peste ! Vous risquez de voir tomber, les premiers jours, des larves et quelques parasites de son pelage. Ils n’auront clairement plus du tout l’envie d’y rester.

Selon les marques, vous utiliserez entre 2 et 4 colliers par an. En effet, il y a des molécules qui durent moins longtemps que d’autres. Il faut bien respecter la notice du produit et ne pas hésiter à remplacer le collier même s’il se montre toujours efficace. N’attendez pas le dernier moment, que votre animal ne soit pas une nouvelle fois envahi par les parasites.

Les précautions d’emploi d’un collier antiparasitaire

Comme avec toutes les autres solutions antiparasitaires, il faut prendre certaines précautions à l’usage. Il faut par exemple éviter de toucher le collier trop souvent. Ce n’est pas toujours simple lorsqu’on aime passer du temps à caresser notre compagnon adoré. Il faut également se laver correctement les mains après chaque manipulation du collier, ou après l’avoir simplement touché lors d’une caresse.

Il faut absolument éviter à un chat avec ce type de collier de passer toute une nuit avec un enfant. Un contact trop récurrent avec les substances actives concentrées, un contact avec les mains, puis se frotter les yeux ou la bouche n’est évidemment pas conseillé. Il n’y a en principe aucun risque pour votre santé ou celle de vos proches, mais il reste préférable d’être vigilant tout de même.

(Cliquez ici pour revenir sur la page d’accueil)